Sidebar


Demande d'informations : +216 53 787 800

Kuala Lumpur la ville ultra-moderne 

Kuala Lumpur est la capitale de la Malaisie. C'est une métropole de 4 millions d'habitants (aire urbaine). 

Son nom signifie « confluent vaseux » en malais : la ville est au confluent de deux cours d'eau. Le plus important est le Klang, qui se jette à 45 kilomètres à l'ouest dans le détroit de Malacca.

Arrachée à la jungle, la ville doit sa naissance et sa fortune aux fabuleux gisements d'étain découverts au XIXe siècle. Kuala Lumpur ne fut longtemps qu'un campement de huttes de bambous infesté par la malaria. Mais elle grandit avec le commerce de l'étain pour devenir, en 1896, la capitale des États malais fédérés. La première impression du voyageur qui traverse aujourd'hui Kuala Lumpur est celle d'une ville verte, tranquille et ordonnée qui, en dépit de son 1,5 million d'habitants, garde une taille humaine.

Informations pratiques:

- Superficie : du territoire fédéral de KL : 243,65 km²

- Fuseau horaire : GMT +8

- Argent : La devise est le Ringgit malaisien (RM)

- Office de Tourisme de Kuala Lumpur : Site Web de l'Office de Tourisme de la Malaisie

- Téléphone : +60 (national), (0) 3 + 8 chiffres (Kuala Lumpur

Géographie :

Cela dépend toutefois de la consistance de l'assemblée du moment. Situé à l'ouest de la Malaisie à 45 km de la mer, la ville couvre désormais une aire métropolitaine très étendue, qui déborde largement les limites du district fédéral et englobe une bonne partie de l'État du Selangor. On l'appelle la vallée du Klang. L'étalement sans fin des banlieues est concomitant d'un réseau très dense d'autoroutes et de trois lignes de métro léger performant.

L'urbanisation est très dense vers l'ouest, jusqu'à Klang, qui dessert l'ensemble du pays avec son port.

Les lieux les plus visités sont :

Les grottes de Batu cave, qui sont un pèlerinage hindou accessible par un long escalier.

Le palais royal (Istana Negara)

L'architecture mauresque-indienne, dont la vieille gare et la haute cour de justice témoignent avec élégance.

Le Musée de civilisation islamique.

Les tours jumelles Petronas. Ce sont deux gratte-ciel inaugurés en 1998, symboles du développement récent de l'ensemble du pays. Leur architecture fait intervenir différents symboles des composantes de la population nationale : malais traditionnels, musulmans, mais aussi chinois. Avec leurs 452 mètres et 88 étages, ces tours étaient jusqu'en 2004 les plus hautes du monde. Depuis, la tour Taipei 101 de Taiwan les dépasse.

La tour Menara Kuala Lumpur des télécoms pour sa vue panoramique.

Le patchwork architectural du centre-ville.

Les soldes en août.

Découvrir la malaisie